20 septembre 2018

Coline Pierré "Eloge des fins heureuses"

  « Comme elle (Audour Ava Olasdotir), j’écris pour tenter de réparer le monde lorsqu’il perd son sens, et pour mettre la pagaille quand tout est trop propre et trop aligné. J’écris par mégalomanie, pour devenir présidente de l’univers. J’écris de la fiction pour créer le monde qui me manque, pour inventer une autre réalité possible, pour réécrire le passé et projeter le futur, pour fuir et pour plonger les mains dans le cambouis. J’écris pour qu’il y ait un endroit au moins où je me sente à ma place. […] J’écris... [Lire la suite]

05 avril 2016

" Ma fugue chez moi " Coline Pierré

«  Mardi 19 décembre 14h46 Les rayons du soleil ont fait évaporer mon spleen. J’ai repris mon rythme et mes activités quotidiennes : la lecture, le banjo, le dessin. Je suis ici depuis près d’une semaine, je ne suis pas sortie de la maison, pourtant il me semble avoir vécu davantage qu’en un mois au collège. Peu importe où on se trouve, ce qui rend la vie palpitante, c’est ce qui se passe dans notre tête. Tout peut devenir une aventure, même l’immobilité et la solitude. »   « Ma fugue chez moi ».... [Lire la suite]
20 mai 2015

"Tu vas rater ta vie et personne ne t'aimera jamais" Martin Page

« A l’adolescence (et plus tard aussi dans cet enfer qu’on appelle la jeunesse), je pensais que je ne sortirai pas, excepté une imagination débordante et une curiosité insatiable, je n’avais pas grand-chose pour moi.Voici quelques unes des angoisses qui me hantaient. »   Nous avons tous connu dans notre jeunesse adolescente cette question existentielle « mais qu’est ce que je fous là ? » et «  je ne suis vraiment un(e) raté(e) ». On était minable, doutait de tout et on s’imaginait que... [Lire la suite]