04 avril 2015

"Désir" Frédérique Dolphijn et Loren Capelli

« Elle le sent. Elle ne sait pas qu’il est si proche d’elle. La grammaire de ce rendez-vous s’apprend au fur et à mesure et vite dans cette atmosphère étirée. » Qu’advient-il quand le désir est là mais que l’autre est parti ? Que reste-t-il de nos fantômes sensuels et interminables quand celui qui les comblait, est absent ? Quel est ce désir qui nous traverse encore, qui rend le corps source d’un besoin et d’une envie soudaine, de cette quête éperdue de sentir l’autre, de le toucher du bout des doigts ?... [Lire la suite]

01 novembre 2014

Saturday read fever - Les Insoumises, Celia LEVI

  Chère Louise Je suis dans le train qui me mène à l’Eldorado, ou ce que j’imagine être l’Eldorado. Paris n’est pas si loin et je suis toujours en France, mais déjà je ressens le besoin d’écrire et à qui mieux qu’à toi pourrais-je confier mes impressions, mes sensations naissantes. Le wagon sent la poussière et je pressens que je dormirai peu. Maintenant qu’enfin je suis partie, je me sens déjà nostalgique de ma vie passée et j’ai peur. Je me demande ce que tu fais, s’il fait froid à Paris, de quelle couleur est le ciel, mais... [Lire la suite]
25 octobre 2014

Saturday night fever : "Désordres, lettre à un père" - Elsa Montensi

« Ecrire, déchire la compulsion de répétition du passé dans l’âme.A quoi sert d’écrire ?A ne pas vivre mort. »  Pascal Quignard – la barque silencieuse   «  Tu préfères le corps des hommes à celui des femmes. Tu es né ainsi. Tu n’as pas choisi. Mais il y  la société, le poids de son regard. Un regard trop lourd à porter. Celui de la différence. A vingt-trois ans, tu fais le choix de te marier. Pendant neuf ans, tu fais semblant, mènes une double vie. L’engrenage est enclenché, tu pousses la... [Lire la suite]
18 octobre 2014

"A l'Est des nuages " Vincent HEIN - le chapitre du samedi soir

10 janvier 2005   Si j'en crois l'écran vidéo placé au-dessus des fauteuils passagers, je suis à 11 700 mètres d'altitude et à 970 kilomètres-heure, quelque part juste après Moscou, sur le vol CA934 qui me ramène en Chine. Je travaille à Pékin depuis près d'un an maintenant. J'y vis aussi. J'habite une petite maison chinoise sur Nanchizi, la première rue à l'est de la Cité interdite. C'est un bel endroit, confortable mais un peu faux - un peu "léché" - et après trois semaines passées en France, je suis heureux de... [Lire la suite]
11 août 2014

"Tremblée" Marquise de Merteuil - Mon salon littéraire

Comment vous dire : lire les mots de La Marquise de Merteuil, c'est vous promenez dans le parc du Chateau de Chenonceau (le bien aimé Chateau des Dames de la Cour). C'est entrer dans un salon littéraire et entendre la même Marquise vous raconter les derniers mots à la mode ou les dernières épopées galantes du Marquis de Sade, les écrits des Sieurs des Lumières, les dernières conquêtes au Palais. La dite Dame Merteuil a une galante plume, une noblesse d'encre qui sous ses airs de grande Marquise, se répand en grand coeur. La... [Lire la suite]