25 décembre 2018

Un été jaune carré 2018

  Difficile de ne pas avoir envie de vous souhaiter un joyeux Noël sans vous parler de cet été jaune carré. Je ne sais comment parler de cet élan de générosité offert, ce temps où j’ai ouvert le blog à d’autres plumes, des écrivains, auteurs, poètes, des amis, ceux qui m’enchantent, me protègent, m’interrogent, me font rire, pleurer aussi. Je ne sais comment dire que leurs mots m’ont particulièrement touché cette année, que leurs textes ont été une belle aventure, une histoire que j’ai pu partager avec ceux qui avaient la... [Lire la suite]

11 août 2018

L'été jaune carré Marcelline Roux et Nathalie Magrez " Vita Nova solo"

Partir. Prendre la route comme du temps du duo. Charger la voiture sans m’énerver, fermer les volets, couper le gaz et la chaudière. Laisser les tortues déambuler. M’apercevoir au dernier moment que toutes les cartes routières ont disparu. Nouvelle stratégie pour me faire perdre le Nord ou me perdre tout simplement ? Même le GPS ne veut plus se brancher.  Acheter in fine une carte. Hésiter longuement entre la version IGN ou Michelin et choisir l’IGN : en duo, nous ne jurions que par Michelin. Façon de changer de... [Lire la suite]
03 juillet 2018

Un été jaune carré Julie Moulin "Variation autour de kafka"

  Il était tard lorsque K. arriva. Le trajet de gare de Lyon à Montrouge aurait dû prendre une trentaine de minutes, trois quarts d’heure tout au plus, il avait duré le temps d’une vie. K. avait souri lorsqu’une femme lui avait pris des mains sa valise pour la hisser dans le coffre de son taxi. Voilà qu’une femme allait le conduire. Il aurait pu flirter, il a préféré sourire puis se taire, s’engouffrer dans le silence distant de l’homme d’affaires affairé à dérouler le fil de ses messages sur son Smartphone. Mais elle voulait... [Lire la suite]
13 septembre 2017

L'Eté Jaune carré

Difficile de reprendre le chemin du blog après un Eté Jaune Carré si bien entouré. L’heure est la rentrée et à la floraison de titres et de romans qui s’étale, telles des feuilles, sur les tables des librairies. Et malgré tout, ce sentiment d’être encore dans vos mots, de ne pas tourner tout de suite la page, de ranger immédiatement vos textes dans un nuage virtuel ou une bibliothèque poussiéreuse. Cette envie de vous relire, de vous retrouver, de poursuivre vos partages, ce que vous avez mis de votre cœur et votre générosité, vous... [Lire la suite]
28 août 2016

"Haikus chamaniques" par Nathalie Magrez

« Peu d’hommes aiment longtemps le voyage, ce bris perpétuel de toutes les habitudes, cette secousse sans cesse donnée à tous les préjugés. Mais je travaillais à n’avoir nul préjugé et peu d’habitudes. J’appréciais la profondeur délicieuse des lits mais aussi le contact de la terre nue, les inégalités de chaque segment de la circonférence du monde. » Marguerite Yourcenar       Nathalie Magrez est photographe et plus précisément chamane de l’art sensible de l’image qui s’inscrit dans la rétine. Je... [Lire la suite]
05 octobre 2015

"Bleu de travail" Thomas Vinau

  « Partons de ce bleu, si vous voulez bien. Partons de ce bleu dans le matin fraîchi d'avril. Il avait la douceur du velours et l'éclat d'une larme. J'aimerais vous écrire une lettre où il n'y aurait que ce bleu. » Christian Bobin. Partons oui de ce bleu et laissons nous embarquer dans les mots de Thomas Vinau. Oublions toutes les autres couleurs, tous les autres mots, les nuances d’un échéancier. Oublions les nuits noires, les matins aurores, les midis ensoleillés et les soirs orangés. Ne gardons que les bleus à... [Lire la suite]
13 août 2015

"Instructions au cuisinier zen" Dôgen

Il m’arrive de temps à autres (et même assez régulièrement) de lire des livres basés sur la méditation, la spiritualité zazen, bouddhiste... J’y trouve la sagesse, la voie, la douceur et la bienveillance recherchée, une forme de réponse aux questions posées, aux craintes formulées et surtout un souffle, une respiration, un instant présent, une lumière qui guide mes pas sur les chemins de ma vie.Sans entrer dans une religion, j’avance doucement en posant chaque pied sur le sol et en ressentant chaque atome de celui-ci me pénétrer, me... [Lire la suite]
15 juin 2015

Pour le sourire lumineux, pour les mots hyper bien gardés, pour l'album jaune et le papier japonais à l'encre bleu

Quand j’y repense cette histoire est folle. Incompréhensible et tellement incroyable. Le genre de truc qui ne se rêve même pas, que l’on pense impossible à créer. Et pourtant. Pourtant.Il y a bientôt trois ans, j’ai dessiné un profil sur un réseau social. Un petit carré jaune plutôt tranquille, un groupe puis un vrai visage. Tranquillement installé dans mon monde, je me baladais sans trop savoir  où me mènerait ce chemin. Je batifolais de livres en livres, de sentiers en sentiers, de photos en clichés. J’écrivais deux ou trois... [Lire la suite]