28 mai 2018

Angélique Villeneuve Anna Griot "Paisible"

  « A la nuit, Ester garde les oreilles et les yeux grands ouverts. Elle écoute. Les bruits pointus crochus d’en bas se sont envolés. Ceux d’ici sont si calmes, et si ronds.Elle observe les étoiles et les mouches endormis, elle touche les écorces et les nervures des feuilles, renifle le vent qui vient du lac, là-bas.Elle est bien. Elle est solitaire et paisible. »   Certains soirs on aimerait juste revenir en enfance, se retrouver dans les mots, les images, imaginer un monde serein, calme et paisible,... [Lire la suite]

14 mai 2018

Angélique Villeneuve Anaïs Brunet "Le Grand Poulpe"

  «  Dans les forêts sous la mer se promène le Grand Poulpe. Comme ceux de son espèce, il a énormément de bras. Habillés de ventouses, ils sont longs et habiles. Chacun a une mission spéciale. » Dans les forêts de l’océan, sous la mer et ses vagues tumultueuses, mystérieuses, vit le Grand Poulpe, terrible bête aux tentacules monstrueuses, terrible octopus, poulpou, pieuvre aux légendes carnassières et intrigantes. Sous la mer, dans la forêt vit cet animal rouge aux bras collants, habiles et longs. Mais pourquoi tant... [Lire la suite]
09 février 2018

Lettre à Angélique Villeneuve "Maria"

  Chère Angélique Villeneuve,    Je vous écris en écoutant une émission de Kathleen Evin, L’Humeur Vagabonde. Vous connaissez je suppose. Vous allez me dire pourquoi et quel est le lien avec votre roman,  vos mots ? J’aime ce vagabondage, cette ouverture d’esprit et de culture à laquelle nous amène Kathleen Evin. J’aime cette voix mais surtout le chemin qu’elle nous fait prendre, le regard ou l’attention qu’elle dissimule, guide. J'aime ce que vous nous écrivez en filigramne et ce que vous nous amenez à... [Lire la suite]
27 août 2016

"Le doudou des bois " Angélique Villeneuve - Amélie Videlo

  « Georgette est une petite personne courageuse.Elle s’est appuyée contre un arbre et elle a décidé qu’ici, dans ce bois, elle se dénicherait sans tarder un doudou bien à elle, très doux, qui sentirait comme l’autre, peut-être même meilleur. L’odeur du dodo, l’odeur du dehors. »   Il existe des livres jeunesse qui sont comme des doudous, ces petites choses qui nous aident à grandir, qui sentent bon notre odeur, qui nous tiennent la main lorsqu’on se met à avoir peur du noir, le soir et qui deviennent... [Lire la suite]
07 juillet 2016

Comme un lundi - une nouvelle d'Angélique Villeneuve

C’était lundi, alors, comme les autres lundis, je suis allée faire les courses. La caissière m’a souri lorsque je me suis présentée devant elle. Ça va madame Lefebvre, en forme, et elle a commencé à biper. Quatre yaourts à la vanille, biscottes, lentilles, foie de morue, fromage, je prends toujours à peu près la même chose.  Après le coulommiers elle a levé sur moi un regard moqueur. Elle connaît ses clientes. Elle sait leurs goûts et leurs misères. Parfois, elle donne un conseil. Goûtez les fraises, madame Lefebvre, elles... [Lire la suite]
02 juillet 2016

L'été sera chaud...

Il y a deux ans, j’ai lancé l’idée d’un été en partage, d’une bibliothèque de mots et de livres qui voyagerait virtuellement sur le blog. Des blogueurs, des écrivains, des passionnés de mots et d’images m’avaient rejoint et pour certains cela avait abouti à la création d’un recueil de nouvelles, d’une envie d’aller encore plus loin dans l’écriture. Ainsi Lionel Bottero Clément (L’Ivre de Lire), Arnaud Dudek, Mélanie Chappuis, Mélanie Richoz (un tchat mémorable), Gaëlle Josse, Charlotte Milandri (L’insatiable Charlotte, créatrice... [Lire la suite]
04 janvier 2016

"Le festin de Citronnette" Angélique Villeneuve

  « Le lendemain, dans la cuisine, Citronnette tourne en rond. Cette fois, il lui faut une idée plus merveilleuse encore qu’un chocolat chaud. Elle hésite…Voilà ! Elle va faire une tarte magnifique, avec les prunes du vieux prunier, du miel, des amandes écrasées, du beurre, de la farine, du sucre roux, le jaune d’un œuf. Dans le ventre du four, ça va glouglouter et puis fondre et puis ronfloter, croustiller, devenir tout doré et, à la fin, s’illuminer.Un soleil, de l’air et des feuilles. Ça va devenir un... [Lire la suite]
11 décembre 2014

"Lambeaux" Charles JULIET

« Si ta mère n’avait pas sombré, qui aurais-tu été ? Souvent tu t’es posé cette question. Un jour, tu as écrit un texte dans lequel tu faisais se rencontrer deux hommes d’une trentaine d’année. Ils ne se connaissent pas, appartenaient à des milieux différents, mais ils avaient beaucoup en commun. L’un était écrivain autrement dis toi-même, et l’autre était celui que tu serais devenu si le destin t’avait imposé de rester dans ton village d’origine.[…]Un jour, il te vient le désir d’entreprendre un récit où tu parlerais de... [Lire la suite]
28 septembre 2014

« Les fleurs d’hiver » - Angélique VILLENEUVE

« Il n'a tué ni sauvé personne, son mari, il est encore couvert de boue, de poux, de froid, de  bruit, de colique et de peur. La guerre a creusé et creuse encore en lui. Il est un creux immense, et Jeanne ignore s'il est possible de l'emplir. Si à eux deux ils en seront capables. Elle pense au grand gâchis des hommes. »  On disait que les romans de la Grande Guerre étaient passés de mode, une histoire de plus dans la pile littéraire. On disait tant de choses, on lisait tant de choses. Et puis comme un rappel,... [Lire la suite]