10702187_375678909248066_1970885501542664155_n

Parce qu’ « un assassin blanc comme neige » est arrivé un jour entre mes mains. Parce que Christian Bobin en est l’auteur impénétrable comme Hokuzai est le maitre de la vague, le maitre de l’Art lointain et Matisse le prophète du jaune éclatant, le pharmacien de la peinture. Parce qu’il y a des couleurs et des vies qui chamboulent nos âmes d’un simple souffle, une simple caresse du vent.

Parce que « une montagne de découragement s’élève devant moi, je cherche le chemin de contrebandier qui permettra de la franchir ».  

Parce que la plume profonde et silencieuse a l’art de tracer de belles lettres et de lumineux sourires, de profondes entailles dans la feuille qui laissent passer les belles lumières de la vie. Parce que « un seul soupir du chat défait tous les nœuds invisibles de l’air »

Et parce que dans chaque mot se cache la puissance palpable des petits riens de la vie. Christian BOBIN a l’art de nous emmener à la rencontre et la folle sagesse des couleurs, du silence, des sens, des émotions, du corps et des livres, joyaux muets des librairies et bibliothèques.

 

« C’est parce que chacun cherche à tout prix à souffrir le moins possible que la vie est infernale.
Chaque fois que l’angoisse arrive, je la mets dans une valise que je glisse sous mon lit. De temps en temps je tire la valise, je la mets sur le lit, je l’ouvre : elle ne contient rien, ou bien un lumineux petit arbre fruitier. »

Savoir qu’on est vivant est tout savoir. Il n’y a plus qu’à trouver dans cette vie que le « oui » qui définitivement l’enflamme. J’ai accroché mon cerveau au portemanteau puis je suis sorti et j’ai fait la promenade parfaite. »

« Je me demande ce qui manque à la vie quand la beauté la traverse une seconde. Peut-être rien. » « Je vois des choses si belles que je me réjouis de ne pas les posséder »


« On vous sort de chez vous et vous n’y reviendrez plus : la seule solution, c’est que « chez vous », ce soit désormais l’air que vous respirez et le ciel que vos yeux creusent »

 

Parce que le plus bel hommage que nous puissions faire à cet homme est de mettre sur nos visages des sourires lumineux, remplir la vie de silences respectueux, de paroles douces et apprendre à regarder cette beauté qui nous traverse sans rien nous demander. Juste La vie.