17 décembre 2015

"Au bord des grèves" Marie Le Gall

« Autour d’elle, la plupart du temps, on a feint d’ignorer son chagrin, son isolement après ce deuil et l’arrêt brutal de la relation qui l’emprisonnait corps et âme à cet homme violent qui l’avait si mal aimée. Pourtant, elle le savait par ses lectures, la Comédie Humaine, les comportements des uns, des autres, lorsque l’on est à terre et que l’on a besoin d’un secours ! Personne. On est seul. Nul n’est prêt pour vivre l’isolement. Chacun peut le sentir, fuir alors le frère ou la sœur blessés ; et vite, rejoindre le... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 décembre 2015

"Otage intime " Jeanne Benameur

  « L’homme qu’est son fils aujourd’hui a touché la la mort au fond de lui. Maintenant elle peut laisser tomber tous les masques qu’elle a portés pour rassurer. Il connait la seule vérité : le pouvoir des mères est dérisoire devant la mort. C’est le temps du pas hésitant. Le seul vrai. Celui d’un être humain vers un autre. Pourtant c’est bien la mère et c’est bien le fils. Dans ce pas hésitant il y a une défaite et un soulagement. Irène pense Enfin. Elle avance à découvert. Sous tous les gestes de mère il y a un... [Lire la suite]
08 décembre 2015

" Tant de place dans le ciel " Amandine Dhée

  « Parfois on rencontre des gens qui croient tout savoir. Ils viennent de la ville sur leur grand cheval et nous parlent comme à des campagnards qui connaissent rien à la vie. Finalement on voit deux oreilles, un costume et rien du tout. Ils veulent faire des trucs dans des petits villages mais ils s’inspirent pas de ce qui se passe ici. J’ai envie de leur dire, Venez vivre avec nous et on verra. Y’en a tellement de gens qui ont du vent dans les oreilles ! Ils pensent qu’on a pas de culture. […] Encore maintenant.... [Lire la suite]
19 novembre 2015

"Monologues de la boue" Colette Mazabrard

  Je ne sais comment commencer. Je ne sais comment vous parler de ce roman qui est tellement lié à ces événements sanglants, à ce marasme de boues en moi, à mes discussions intérieures, mes longs monologues comme un cheminement de tout ce que je ressens en ces temps de tempêtes. Je ne sais comment vous amener à lire cette errance à travers un territoire, un pays, à la recherche de soi, de sa souffrance, des pas qui se heurtent aux reliefs vallonnés, aux montagnes, aux rivières. Cette souffrance, au-delà d’un mal-être... [Lire la suite]
11 novembre 2015

"Une vie entière" Robert Seethaler

  « D’après son extrait de naissance, qui selon lui, ne valait même pas l’encre de son tampon, Egger atteignit l’âge de soixante-dix-neuf ans. Il avait tenu plus longtemps qu’il l’eut jamais cru possible, et somme toute, s’estimait satisfait. Il avait survécu à son enfance, à une avalanche et à la guerre. Il n’avait jamais rechigné à la tâche, avait percé un nombre incalculable de trous dans le rocher et abattu probablement assez d’arbres pour entretenir un hiver entier le feu des poêles de toute une bourgade. Il avait... [Lire la suite]
07 novembre 2015

"La tournée d'automne " Jacques Poulin

  «  J’ai pris le p’tit bonheur L’ai mis sous mes haillons J’ai dit: " Faut pas qu’il meure, Viens-t’en dans ma maison". Alors le p’tit bonheur A fait sa guérison Sur le bord de mon cœur Y avait une chanson. Mes jours, mes nuits, mes peines, mes deuils, mon mal, tout fut oublié; Ma vie de désœuvré, j’avais dégoût d’la r’commencer, Quand il pleuvait dehors ou qu’mes amis m’faisaient des peines, J’prenais mon p’tit bonheur et j’lui disais: "C’est toi ma reine". » (Félix Leclerc - Le petit bonheur)  J’aimerai... [Lire la suite]

30 octobre 2015

"Chantiers" Marie Hélène Lafon

    «  Les musiques d'établi font un travail en moi et sur moi, elles me mettent en état de vertige têtu et d'urgence jubilatoire. C'est ici et maintenant, et on y va, on monte à l'assaut, au front, on sue du texte, on le suinte, on l'allonge, on le couche, sur le papier ou sur l'écran, plus souvent sur papier que sur écran, on le fait, on le produit, on le chie. Les musiques d'établi ne sont pas à côté de moi, je ne suis pas à côté d'elles, elles entrent, me traversent, me transpercent, en moi elles sont chez... [Lire la suite]
08 octobre 2015

"Mon lapin " Mathilde Alet

«  Je pense que nous nous sommes trompés de mots, nous avons trop parlé et nous ne nous sommes rien dit. Nous nous aimons mal. » C’est drôle comme un livre peut vous filer entre les doigts, comme des mots lus mettent du temps à faire leur chemin en vous. Vous vous dites au début, non, vraiment je n’accroche pas, non pas parce que c’est mal écrit ou autre mais parce que vous le sentez, ce roman n’est pas un roman ordinaire. Il vient vous chercher là où vous ne désirez pas vous aventurer, là où vous savez que vous allez... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 septembre 2015

"Neige" Maxence Fermine

  « - Qu’est ce que la poésie ? Demanda le prêtre.C’est le mystère ineffable, répondit Yuko.Un matin, le bruit du pot d’eau qui éclate dans la tête fait germer une goutte de poésie, réveille l’âme et lui confère sa beauté. C’est le moment de dire l’indicible. C’est le moment de voyager sans bouger. C’est le moment de devenir poète.Ne rien enjoliver. Ne pas parler. Regarder et écrire. En peu de mots. Dix sept syllabes. Un haïku.Un matin, on se réveille. Il est temps de se retirer du monde pour mieux s’en étonner.Un... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 19:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 septembre 2015

"Le petit livre des gros câlins " Kathleen Keating

« Quand la technologie dresse entre nous des barrières, un câlin les flanque par terre. De plus, faire un câlin empêche de faire la guerre. Et même si le conflit a déjà commencé, ça ne coûte rien d’essayer »   Quoi de plus important qu’un câlin ! Quoi de plus essentiel pour se sentir bien, allonger le corps et la tête, le cœur et l’esprit, reprendre confiance, poser sa fatigue, aimer, s’aimer, que de faire un câlin surtout si il est gros, bon, doux, chaleureux, sincère. Un câlin juste un. Un gros câlin dans... [Lire la suite]