12 décembre 2017

Ilya Green - Robert Louis Stevenson " Petit jardin de la poésie "

  Dans mon jardin, il y a de la poésie. Des fois je ne comprends pas tout où du moins les mots s’éparpillent dans la cours. Ils binent, sarclent, germent, éclosent et forment une ribambelle de tiges, de fleurs ou de roseaux. Ils enflent, s’épanouissent et deviennent une jungle, une mer à découvrir, à traverser. Mon jardin se compose de rêves à explorer, de rivières imaginaires et de peuples à rencontrer. De la fenêtre de ma chambre, j’entrevois les passants qui le regardent s’épanouir. Aurait-il envie de jouer avec moi, de me... [Lire la suite]

27 novembre 2017

Lupano, Itoïz, Cauuet "le loup en slip se les gèle méchamment"

Il est de retour !!! Mais qui ??? Qui est de retour au village où le froid est tombé et la neige a recouvert de son blanc manteau, les toits des chaumières et les branches des arbres ? Qui est de retour ? Qui cela peut-il être sinon celui qui est censé foutre la frousse, apeurer le hérisson, le raton pas laveur pour deux sous, le cerf aux grand bois reconverti en boulanger (c’est que l’hiver, haranguer la foule sur une estrade… ce n’est guère réchauffant comme métier) ? Qui hurle le soir au coin du bois, qui... [Lire la suite]
17 novembre 2017

Mélanie Rutten " Nour, le moment venu "

  « Nour aime les anniversaires. Les anniversaires, c’est rare. Nour aime les instants rares et pour les garder plus longtemps, elle les note dans un carnet. »  Nour déménage. Mais elle ne sait pas où aller et devenir quoi ? Elle était bien jolie sa maison où se réunissaient Nour et ses amis mais elle doit trouver un autre endroit pour vivre. Alors avant de partir, Nour organise son dernier repas d’anniversaire où elle convie ses amis. Autour de la table, illuminée de bougies, chacun raconte sa nuit et ses... [Lire la suite]
11 novembre 2017

Elise Gravel et Magali Le Huche " La tribu qui pue"

« Yvonne Carré voulait tellement attraper les enfants qu’elle en rêvait la nuit. Elle avait même construit une énorme machine à laver. Ce n’était pas une machine à laver ordinaire : c’était une machine à laver les enfants sales. Elle avait passé des nuits entières à construire sa machine et à rêver à tous les gamins qu’elle allait mettre dehors. Ne lui restait plus qu’à capturer les petits. Et pour ça, elle avait eu plusieurs idées. »    Les enfants de la Tribu-qui-pue… puent. C’est un fait. Rien ne peut... [Lire la suite]
31 octobre 2017

Martine Delerm "Les petites émotions"

  « Laisser échapper son cerf-volant. Inviter les mésanges à diner. Prendre le tapis pour une piste de ski. Se croire encerclé par la marée. Recevoir une carte d’anniversaire. Gagner un poison rouge à la tombola. Partager un moment précieux. Retrouver dans sa poche un coquillage de l’été. Libérer les papillons. Rater son dessin juste à la fin. Guetter les premiers flocons. Etre malade un jour de fête. Renverser le bocal. Ramasser un oiseau blessé. Entendre des bruits bizarres le soir. S’apercevoir qu’on se... [Lire la suite]
02 octobre 2017

Thomas Scotto - Ingrid Monchy " Rendez vous n'importe où"

  « Madam’zelle, Rendez-vous lundi en neige quand il fera tout blanc. Je serai debout devant la fontaine gelée. Très facile à reconnaître avec mon écharpe rouge vraiment rouge.PS : Je vous jure que c’est très sérieux cette lettre. » « Monsieur  Pour le lundi des flocons, je crois que c’est très possible. Je n’ai pas beaucoup de choses à faire dans mes feuilles de rendez-vous. Recto, verso… enfin, pas trop de choses aussi sérieuses que vous. Oui, c’est d’accord.PS : je vous reconnaîtrai, c’est... [Lire la suite]

20 juillet 2017

" Electrico 28 " Davide Cali et Magali le Huche

  « Amadeo est conducteur de tram à Lisbonne, mais pas un conducteur de tram comme les autres. Au cours de sa longue carrière, il a aidé plein d’amoureux timides dans son Electrico 28. Et comme vous le savez, des amoureux timides, il y en a beaucoup ! » Lisbonne. Pour qui connait, il y a Belem et sa tour, les pastel de Nata, Le Rossio, son sanctuaire du Christ visible de l’autre côté du Tage et ses restaurants cachés où le fado se chante à pleine voix. Mais c’est surtout son quartier aux rues pavés, le Bairro... [Lire la suite]
06 juillet 2017

" Graines de sable " Sybille Delacroix

C’est le retour des vacances. Les tongs encore aux pieds, le sac sur le dos et Lapin encore dans la main, Ulysse a encore un peu d’eau dans les yeux et sa sœur, des vagues à l’âme.  C’est que c’est dur cette première journée, c’est dur d’accepter la fin des vacances. Le retour à la maison.Le lézard qui sommeillait sur l’escalier, s’en va se cacher à l’approche des enfants qui reviennent. Sur l’herbe, le seau, les claquettes et l’arrosoir sont posés à côté du sac de plage. Dans les chaussures, les dernières graines de sable se... [Lire la suite]
27 juin 2017

" Le chat blanc et le moine " J.E. Bogart et S Smith

« Moi le moine qui étudie, je partage mon logis avec Pagur, mon chat blanc. A la lueur d’une chandelle jusque tard dans la nuit, nous vaquons chacun à nos occupations. »  Au fin fond des collines, quelque part au milieu de nul part, on dit même que ce lieu serait une île, l’ile de Reichenau ou peut être est-ce d’un autre endroit, en Irlande ou au fin fond d’une contrée lointaine, vit un moine, reclus de tous bruits et civilisations. Simple copiste à la recherche de pensées qui pourrait trouver des lecteurs, il espère... [Lire la suite]
02 juin 2017

" Le jour où je suis devenu un oiseau " Ingrid Chabbert - Guridi

  «  Le jour de la rentrée des classes, je suis tombé amoureux. C’était la première fois. » Certains livres sont de réelles invitations à entrer dans un autre univers et cela dès la page de garde. On se sent irrésistiblement attiré par le crayonné, les couleurs, le dessin à la fois mystérieux et onirique. On s’y sent bien, tout en douceur et tendresse. On ressent la trame, le fil qui relie les pages, le tissu de papier rouge jauni, picoté, à la limite du tissu. On a plus qu’une envie : entrer dans ce monde. ... [Lire la suite]