03 mai 2017

" Le cas Fodyl " Lomig

Comment vous parler de cette bande dessinée tant son domaine d’anticipation et son sujet sont proches de notre quotidien avenir, tant les personnes que l’on y croise, sont ceux que l’on rencontre dans nos rues, villes, vies, tant notre monde s’avance à grands pas, grandes enjambées vers ce monde où les plus faibles, les moins bien lotis, les récalcitrants sont assis aux bords d’un précipice, tant les pensées idéologiques laissent naitre de nouvelles politiques.Comment vous parler de ce peut-être que l’on ose croire, qui arrive... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 05:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 avril 2017

" S'aimer " Cécile Roumiguière et ...

    « Nous nous sommes tant aimés… Pourquoi, comment ? Qui sait au juste comment se conjugue le verbe s’aimer ? »  Il y a tant de choses à dire autour de ce verbe. Tant de mots qui ne peuvent s’écrire, se tendre, s’entendre. Tant de gestes que l’on ose, que l’on refoule. Tant de sens qui s’installent, nous chamboulent. Tant de choses et de choses encore.  Il y a les premières fois, la première fois où le regard se pose mais où le cœur ne ressent rien d’autre qu’une forme d’émotion... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 06:44 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 avril 2017

Lettre à Delphine Bertholon - "Coeur Naufrage"

  Chère Delphine Bertholon,    Cela fait bientôt plus de deux semaines que j’ai quitté votre (ton) roman. Deux semaines que je cherche des mots que je ne trouve pas. Deux semaines que je cherche à décrire la force, la sensibilité qu’il y a dans votre/ton écriture, dans ce Cœur-Naufrage. J’ai lu des blogs, de multiples articles de presse qui racontent merveilleusement bien l’histoire et ce qui en découle. Que pourrais-je dire de plus, d’autres ? Je n’en sais rien. Je ne suis que lectrice, pas une critique,... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 06:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 avril 2017

" De bronze et de souffle, nos coeurs " Jeanne Bénameur - Rémi Polack

  «  TrouverInvisiblel’empreinte d’une mainoù poser la tienned’un pasoù mettre le tienTu apprendslentementla confiancedans les traces de ceuxqui ontdisparu. » Jeanne Benameur, comme une évidence aux silences, ce souffle, la fragilité des jours qui passent. Comme un signe, une continuité à ses voyages accessibles en pensées, en écrits, en émotions, la rencontre, l’osmose qui assemblent le mot et le bronze, la littérature et la sculpture, la pensée et le matériel, la finesse de l’écriture et la force de statue.... [Lire la suite]
12 avril 2017

" La femme aux cartes postales " JP Eid et C Paiement

  « Chère Maman,  Je ne sais comment vous dire ces choses. Quand vous lirez cette lettre, je serai partie et je ne reviendrai pas. Cela vous brisera le cœur, mais je sais que vous me pardonnerez. Ce n’est pas la maison, ce n’est pas vous, ce ne sont pas mes amis ni mon coin de pays que je quitte. C’est que le monde a changé. A Ste Emilie, je ne pourrai jamais devenir celle que je suis. Je sais que vous ne serez pas d’accord mais j’ai une place à prendre. Je suis capable. Faites-moi confiance, je vous en prie.... [Lire la suite]
10 avril 2017

" Inquiétude " Michèle Lesbre

" Maintenant encore il est ce petit fantôme orphelin qui a peur de la nuit, qui ne sera jamais tranquille, un vieil enfant inquiet." Un homme adulte-enfant ou enfant-adulte, un homme qui n'a jamais pu devenir homme, grandir, devenir lui. Une femme, Barbara, qui ne s'appelle pas Barbara mais qui lui ressemble tant. Un aigle noir, une travailleuse de la nuit. Un père absent, parti loin, très loin. Une mère qui s'est perdue dans les couloirs d'un hôtel. Et ces pas au plafond qui lui rappellent qu'il est seul, homme, enfant, homme. Ces... [Lire la suite]

29 mars 2017

" Jacques Prévert n'était pas un poète " Cailleaux - Bourhis

" La Poésie, c'est le plus joli surnom que l'on donne à la vie. "   Jacques Prévert n’est pas un poète… Allons donc !! Comment peut-on penser une telle chose ? Jacques Prévert, ce cancre de la vie, cet anarchiste de la liberté, ce libertaire des verres et des pieds… Allons donc. Jacques Prévert. Cet éternel photographie d’un homme aux cheveux blanc brossés en arrière, cigarette amarrée au coin droit de ses lèvres, regard lourd et à la fois espiègle, canaille des bons mots qui se déversent.  Prévert, ce drôle de... [Lire la suite]
22 mars 2017

" Momo " J Garnier et R Hotin

  Momo est une jolie demoiselle de 5 ans. Un brin caractérielle, un brin espiègle, malicieuse, gouailleuse, un brin têtue et ne se laissant pas conter fleurette facilement. Mais c’est bien connu « à 5 ans, on fait ce qu’on veut ! » et personne ne peut nous contredire, nous interdire de faire ce que l’on souhaite. Nà ! Parce que oui, à 5 ans, on est encore une enfant et on n’est pas sérieux quand on est une enfant. Et ce qu’aime avant tout Momo, c’est partir explorer sa campagne portuaire, jouer sur la digue,... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 02:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 mars 2017

" Corps sonores " Julie Maroh

« Chaque fois qu’on parle d’amour, c’est avec jamais et toujours. Viens, viens, je te fais le serment […] qu’avant toi, il n’y avait pas d’avant. Il n’y avait pas d’ombre et pas de soleil. Le jour et la nuit s’était pareil. Y’avait pas au creux de mes reins, douce, la chaleur de mes mains. »  Dans « Corps sonores », Julie Maroh nous entraine dans la valse des histoires d’amour, qu’elles finissent mal ou bien. Elles nous entrainent dans ces rencontrent d’un jour, d’une nuit, d’une semaine ou d’une vie, dans la... [Lire la suite]
11 mars 2017

" Wa zo kong " Beno Wa Zak

  « LouWaZoKongHékong » Mais qui est cet Wa Zo Kong  qui court de branches en branches, tente de gazouiller mais ne sort aucun son de sa bouche ? Qu’est que ce long oiseau aux ailes démembrées, au bec immense tel un héron mais beaucoup moins haut perché (quoiqu’il est quand même bien perché cet Wa Zo Kong) ? Quel est ce drôle de piaf au regard vide, aux pattes à trois ergots qui tient on ne sait comment sur une branche légèrement feuillue. Qu’est ce donc que cet Wo Zo Kong. Il faut dire qu’il est… pardon... [Lire la suite]